Inscription Dailygraphe

Inscrivez-vous avec via twitter


Ou avec votre email

s'inscrire  

Connexion Dailygraphe

Email :
Mot de passe :
mot de passe oublié?
CONNEXION


Ou connectez-vous avec votre compte twitter
TWITTER
se connecter

 Télé  Société  Communauté  Culture  Games  Beauté  Sport  Vidéos  Cinéma 
Partager par email

Votre nom :
Nom du destinataire :
Son email :

ANNULERPARTAGER

photo de SwityRockDaphne
@SwityRock  (membre depuis 3 années)
Etudiante en Journalisme à l'ISCPA de Paris. Passée par des études de Lettres avant d'être rattrapé par la passion. Musique, Culture et Rock'n'Roll .
9
articles
1
abonnés

Aller au profil complet →

Sing Street, le film à voir absolument

Publié le 07 NOVEMBRE 2016  (1 430 vues)


Pour vous réchauffer durant les jours de grands froid


« Sing Street » est un film aux multiples origines : Irlandaise, Britannique et Américaine. Nommé au festival américain de Deauville 2016 et sorti ensuite au cinéma. 


L’histoire se passe à Dublin, dans les années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7, vibrent dans les écouteurs des walkmans et le rendez-vous hebdomadaire devant  « Top of the Pops » est incontournable. Pour le décor, nous sommes vraiment plongés dans un décor des années 80, avec le contexte historique. John Carney nous replonge dans une époque, où la musique fut  à son âge d’or. 


 C’est l’époque durant laquelle l’Irlande connut sa crise économique.  A cette époque, tous les irlandais rêvent de partir en Angleterre, qui est l’équivalent de l’Eldorado pour eux. Clin d’œil à l’actualité : quelle revanche sur l’histoire, étant donné que tous les anglais veulent partir en Irlande avec l’affaire du Brexit.


 Le héros, Conor, arrive dans un nouveau lycée, tenu par des jésuites,  où il pose problème au début parce qu’il se fait chahuter par les nouveaux élèves. Mais un beau jour, il croise par hasard le regard de Raphina, la fille la plus mystérieuse du quartier, et pour la séduire, il va lui proposer de jouer dans le clip de son groupe. Ce qui fait qu’en deux jours, il se débrouille pour avoir un groupe de musique.

Bien sûr, l’histoire d’amour naîtra entre Conor et Raphina, la plus jolie et mystérieuse fille de quartier. Mais Cornor va monter un groupe de rock, Sing Street, et  elle sera sa muse. Notons aussi que le lycée dans lequel il va est tenu par des Jésuites, établissement catholique donc,  que la plupart des élèves sont habillé en uniforme, et que ses parents espéraient sans doute qu’il serait bien éduqué et qu’on lui enseignerait les valeurs de la vie.


Pourtant, Conor se rebelle et fasciné par son émission musicale favorite, va monter son groupe de rock avec des amis. Au départ, c’est pour séduire Raphina et puis, ça devient quelque chose de plus sérieux.  Il va également s’en servir pour dénoncer les règles strictes imposés par le prêtre de son établissement. 


Le film nous montre que la musique, surtout le rock’n’roll, aime s’affranchir des règles imposés par la religion.  D’ailleurs, c’est une thématique très souvent abordée. Oui, il y a des règles même dans la musique. La seule règle, est de se faire plaisir à soi-même et de s’affranchir du regard des autres, même des plus catholiques.  Ce film a un message : rester vous-même et n’ayez pas peur de qui vous êtes.


Les parents pensent qu’en mettant leur enfant dans des établissements catholiques, ils vont apprendre le respect et les valeurs de la vie, ce qui est totalement faux, aussi bien au cinéma que dans la vraie vie. Les gens un peu trop religieux ont tendance à voir les choses de façon intégriste et de façon traditionnelle.  Pourtant, ceux qui ont une personnalité assez prononcée, c’est le cas de Conor, du moins après s’être fait un peu persécuté au début parce qu’il était nouveau, finisse par créer un mouvement et invite les autres à suivre ce mouvement : celui qui est de se lâcher, de se faire plaisir et de s’amuser.  Donc, oui, ayez de la personnalité pour vous en sortir.


Sing Street est aussi un film sincère, et très touchant, qui fait chaud au cœur. Alors, c’est quand même à recommander.  C'est aussi un film touchant, sincère et doux. 




 0 0
 TWITTER EMAIL
 0% aime
 0%






Les plus vues

A lire également

photo magicien close upmagicien close up
Par @assistantweb
aucune photomagicien close up paris
Par @artiste_magie

(publicité)



(publicité)